Onyx

Bd de la Beaujoire – Nantes

Date de livraison

Maîtrise d’Ouvrage

Architecte de Conception

Maîtrise d’Œuvre d’Exécution

BET Structure

BET Fluides

Nature de l’opération

Capacité

Coût des travaux

AO en cours — PC obtenu

BATINANTES

DE ALZUA+ / ACDM ARCHITECTURE

DE ALZUA+ / MOTEC INGENIERIE

IBA

POUGET

171 Logements + Locaux d’activités

8863 m² SP

12 408 000 Euros HT

Le projet respecte les orientations d’aménagements et notamment la valorisation du front urbain sur le boulevard de la Beaujoire ainsi que sur la rue Claude et Simone Millot. Il met en oeuvre le plan en peigne avec ses césures visuelles. Le projet propose un rez-de-chaussée commercial d’une hauteur de 4,5 mètres. Côté Ouest, deux plots « jumeaux » de logements sont posés en léger porte-à-faux et perpendiculairement sur ce socle commercial.

Un bâtiment plus long situé en retrait de 5 mètres rue Claude et Simone Millot, proposant un épannelage graduel (du R+4 au R+6) est relié à l’ensemble du projet par le socle commercial. Au niveau de l’angle du boulevard et de la rue Millot, l’accroche urbaine se fait par un pliage entre le bâtiment logement situé au R+1 et le RDC commercial. Ce pliage permet de dégager un porte-à-faux marquant ainsi l’entrée de la première surface commerciale. Ce dernier permet l’accès aux camions de livraison.

A terme, le carrefour deviendra un rond-point. Cet angle marque l’entrée vers la Zac « Erdre Porterie », signal fort d’un bâtiment en R+6 sur le rond-point.

Les façades : Formes, matériaux et couleurs des constructions

Le bâtiment d’accroche urbaine – bâtiments C et D

Le bâtiment d’accroche urbaine, rue Claude et Simone Millot propose une écriture de trame régulière. Il décline un parti pris architectural rigoureux. Les logements sont organisés selon cette façade lisse, sans débord. Des loggias côté ville prennent place dans cette trame régulière. Des balcons côté privé viennent s’accrocher à cette façade lisse intérieure. Une brique de teinte foncée matérialise les quatre façades de ce bâtiment. La minéralité de celle-ci renforce l’aspect monolithe du bâtiment. Des châssis identiques viennent systématiquement dans les percements réguliers. Les menuiseries des façades sont en PVC plaxé foncé à l’extérieur, clair à l’intérieur. Les accès au parking et au jardin (porche) sont traités en serrurerie de teinte foncée. Les garde-corps, en barreaudages fins, de teintes foncées également, disparaissent au profit des châssis des logements.

Les bâtiments « jumeaux » – bâtiments A et B

Les bâtiments jumeaux offrent une écriture volontairement en opposition avec celle du bâtiment rue Millot. Avec des espaces extérieurs en excroissance, les dalles des balcons viennent « tangentes » autour des parallèpipèdes réguliers. Les garde-corps fins plus ou moins opaques selon l’angle de vue accentuent la légèreté des dalles. Les fenêtres et baies en PVC clair sont positionnées de manière à offrir des décalages dans les façades en opposition à la trame régulière du bâtiment rue Millot. Une matérialité lisse de teinte plutôt claire accentue cette dualité avec le bâtiment rue Millot. Seule concordance, les 3 bâtiments proposent une toiture terrasse sur laquelle on retrouve les édicules techniques.