Concours – ZAC de Vireloup Ilot VVS 5 – SAMO

ZAC de Vireloup– Treillieres

Date de livraison

Maîtrise d’Ouvrage

Architecte de Conception

Maîtrise d’Œuvre d’Exécution

BET Structure

BET Fluides

Nature de l’opération

Capacité

Coût des travaux

Projet non retenu

SAMO

ACDM ARCHITECTURE

MOTEC INGENIERIE

IBA

ISOCRATE

30 Logements intermédiaires

1690m² SP

2 197 000 Euros HT

La ZAC de Vireloup a été conçue selon une volonté d’application de principes généraux fondamentaux. Elle prône ainsi une création architecturale dédiée au développement durable, assurant une cohérence générale des projets en matière d’exigences qualitatives ayant un impact sur la qualité environnementale, la fonctionnalité des espaces créés en relation avec les paysages qualifiant chacun d’entre eux.
La composition générale des îlots génère une forme de diversité sociale, se traduisant notamment par la conception de typologies de logements variées, mêlant habitat individuel, collectif ou intermédiaire, répartis sur l’ensemble du site.
Cette conception générale du/des projets génère ainsi une réflexion demeurant propre à chaque îlot, notamment par la singularité de leur relation au paysage, et pourtant guidée par un fil conducteur traçant les préceptes devant faire partie intégrante du projet architectural :
– L’étude des orientations de chaque logement créé / relation au paysage.
– L’intégration de procédés techniques améliorant les performances énergétiques des bâtiments.
– L’usage de matériaux intégrés dans une démarche générale de développement durable.
– L’optimisation des formes et interconnexions des espaces partagés / intégration et mutualisation des espaces de stationnement.
– Projet végétal accompagnant le projet architectural / intégration du projet paysager de la ZAC et d’une approche hydraulique.
Les intentions de projet s’inscrivant sur l’îlot VVS 5 doivent ainsi s’inspirer d’un environnement existant aux composantes paysagères fortes, s’associant aux principes de conception établis par la SAMO en intégrant diverses exigences qualitatives et réglementaires :
Performances énergétiques, dont l’étude permettra la qualification d’un habitat à faible consommation énergétique et limitant l’émission de gaz à effet de serre.
Renforcement du confort des logements, intégrant tous dispositifs utiles permet-tant notamment la réduction des charges locatives
Maîtrise du coût de construction et de fonctionnement du projet, par l’optimisation et la rationalisation des systèmes constructifs, le choix des procédés assurant une conception bio-climatique rigoureuse (favoriser l’apport solaire, réduire les besoins en chauffage).
Optimisation de l’enveloppe bâtie afin d’assurer la pérennité de l’ouvrage et permettre de limiter le coût d’entretien.